2005 : découverte de la tombe  de la “Señora de Cao” Dernière demeure de la première gouvernante du Pérou ?      El Brujo (le Sorcier) est situé le long du Pacifique à 60 km au nord de Trujillo. Sa surface est d’environ 100 hectares. Les archéologues y ont trouvé des traces de présence humaine très ancienne. Les Mochicas y tiennent un place de choix, car ils ont occupé la plaine pendant plus de 700 ans. Trois édifces sont érigés là. La Huaca Prieta (vieille  de  5000 ans)  et  les  huacas  Cortada (face à la mer) et Cao Viejo construites en briques crues (adobes). Sur la Huaca Cao Viejo ont été découvertes des fresques extraordinaires parmi lesquelles une procession de prisonniers nus et la corde au cou, mais aussi les “thèmes complexes”. Ces panneaux où figurent en rangs serrés nombre d’animaux et de représentations d’être humains ou mythiques qui illustrent certains rites mochicas.                 Franco Régulo Jordán, archéologue de la Fondation Wiese et directeur du projet “El Brujo” était l’invité du Centre Culturel Péruvien (Cecupe), le 27 octobre 2009, à la Maison de l’Amérique Latine, à Paris,          où il a présenté la “Señora de Cao”. La conférence, en espagnol, était traduite par Nicolas Goepfert,         archéologue et spécialiste des Mochicas. Les informations ci-dessous sont extraites de la conférence. Nous rermercions chaleureusement Franco Régulo Jordán de nous avoir confié quelques-unes                             des images* qui retracent les étapes de cette formidable découverte. C’est dans ce contexte, alors qu’on continue à fouiller la Huaca Cao Viejo, qu’est dégagé le col d’une poterie... © * Franco Régulo Jordán (suite) Abécédaire illustré, interviews des chercheurs, les sites web à consulter, les expositions... CLIQUEZ ICI