D’abord, dérouler minutieusement les couches de tissus.                 L’un d’eux mesure 70 mètres de long !          Sous les premières couches de tissus. Une couverture faite de plaques                           de cuivre doré. Et deux longues massues en bois doré           La Señora cumulait tous les pouvoirs (religieux, militaire). Elle en avait les attributs :                            heaume, couronnes (au nombre de quatre), sceptres-massues... Un bol renversé, imprégné de cinabre, recouvrait le visage de la Señora au crâne                  allongé (membre de l’élite).  La peau des bras, avant-bras et pieds,    en parfait état, portent encore des tatouages (serpents, araignées, motifs marins                            et géométriques...) réalisés avec de l’oxyde de fer. Parmi les 44 narigueras (ornements de nez) retrouvés près de la Se ñora    Parmi divers bijoux (colliers, pendentifs, boucles d’oreilles)        Un boisseau composé de 44 propulseurs Abécédaire illustré, interviewes des chercheurs, les sites web à consulter, les expositions... (suite)